Obituaires

Un obituaire (nom et adjectif, du latin obitus : mort, décès) est un registre renfermant le nom des morts et la date anniversaire de leur sépulture afin de célébrer des offices religieux pour le repos de leur âme. Les églises et monastères possèdent un obituaire, c’est-à-dire un registre où sont inscrits – au jour de leur décès – le nom des bienfaiteurs, des abbés, des moines (moniales) et autres personnes associées à la vie de l’abbaye. Et également les obits dus aux fondateurs de l’institution particulière : le registre obituaire.

Le meuble renfermant le registre pouvait lui aussi se nommer obituaire par extension.

En droit canon, il se disait d’un ecclésiastique qui en cour de justice réclamait un bénéfice laissé vacant par décès du titulaire, qu’il était un prétendant obituaire.

On trouve aux AG Tournai pour les paroisses suivantes :
Mourcourt (VIVe  siècle, 1 article)
Oeudeghien, chapelle Notre-Dame du Buisson(1732-1736, 1 article)
Papignies (XVI-XVIIIe siècle, 2 articles
Péruwelz (XVIIIe siècle, 3 articles)
Stambruges (1689-1729, 1 article)
Tournai : Saint-Nicaise (XVIIe siècle, 1 article)

Sources : Les archives de l’État dans les Provinces, aperçu des fonds et collections, Les provinces Wallonnes, AGR, 1975
Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Obituaire