Le tour des enfants trouvés

La création des tours

Sans titre

Le  » tour  » était un cylindre installé dans la muraille et qui pivotait sur un axe. Un côté au cylindre était ouvert. Une cloche extérieure, placée à côté, permettait, à qui y déposait un bébé, d’avertir la garde. Celle-ci, appelée la sœur tourière, manœuvrait alors le tour et récupérait l’enfant.

Les acteurs de notre histoire ont souvent eu des vies difficiles et, lorsque parmi nos aïeux, nous comptons des enfants trouvés, nous pouvons dire que nous descendons des quelques survivants de la misère.