Archives pour la catégorie Enfants trouvés à namur

La création des tours

Le  » tour  » était un cylindre installé dans la muraille et qui pivotait sur un axe. Un côté au cylindre était ouvert. Une cloche extérieure, placée à côté, permettait, à qui y déposait un bébé, d’avertir la garde. Celle-ci, appelée la sœur tourière, manœuvrait alors le tour et récupérait l’enfant.

Le tour de l’hospice Saint Gilles
Il était établi à l’entrée actuelle du Parlement wallon rue Notre Dame n° 1

jm.quaresme@skynet.be

L’enfant abandonné n’est pas un ancêtre comme les autres…

D’abord, de par l’histoire émouvante qui fut la sienne, ensuite, en ce qu’il va souvent générer des cases qui resteront désespérément blanches dans nos arbres généalogiques, et qu’il nous conduira à nous escrimer – souvent en vain -, pour résoudre l’énigme de sa naissance.