Les registres protestants

Page web de GéniWal sur les protestants

http://www.geniwal.eu/pg.php?id_menu=70

Les registres protestants

Dès le XVIème les actes de baptêmes, mariages et enterrements sont consignés par les pasteurs dans les registres des paroisses réformés. Beaucoup d’entre-eux sont perdus suite aux persécutions de l’inquisition.

Où peut-on trouver les archives Protestantes ?

Aux Archives Générales du Royaume

  • Les anciens documents relatifs aux Conseils des Troubles.
  • Les documents concernant les jugements et sentences incluant les noms, lieux pour la période de 1565 à 1590.

Aux Archives Générales du Royaume à Namur

  • Eglise réformée néerlandaise naissances 1716-1765, mariages 1715-1781.
  • Garnison GAM naissances 1723-1781, mariages 1723-1745, décès 1723-1779.
  • Garnison CBG naissances 1728-1778, mariages 1728-1778, décès 1728-1778.
  • Garnison FTP naissances 1711-1782 (CBG), mariages 1713-1781(CBG), décès (CBG) 1721-1776.

Aux Archives de la ville d’Anvers

  • Les registres des communautés Protestantes du XVIème siècle incluant les noms, les dates et les lieux.
  • Les recherches sur les généalogies des Huguenots

A la bibliothèque wallonne de Leyden (Pays Bas)

  • Les documents du milieu du XVIè siècle concernant les communautés wallonnes Protestantes.

Eglise Protestante de Belgique (Rue du Champ de Mars, 5 B-1050 Bruxelles tél 02/511.44.71

  • Les Biographies Protestantes Belges.
  • Les fonds d’archives relatives à l’histoire des Eglises Protestantes.

Dans les paroisses

les églises wallonnes de la barrière

Les églises wallonnes de la Barrière

Vers la fin de la guerre de Succession d’Espagne, la France signa en 1713 le traité des Barrières avec les Provinces-Unies : ce traité accordait le droit aux Provinces-Unies d’établir des places fortes dans diverses villes des Pays-Bas autrichiens (CharleroiFurnesGandMeninMonsNamurTournai et Ypres).

Des églises wallonnes se sont installées dans ces villes à la suite des militaires hollandais. Ces églises ont accueilli de nombreux protestants français venus faire baptiser leurs enfants ou bénir leur mariage, ce qu’ils ne pouvaient plus faire en France suite à la révocation de l’Édit de Nantes.

Le traité des Barrières fut dénoncé par l’empereur Joseph II en 1781 et le traité de Fontainebleau supprima les garnisons hollandaises en 1785.

source ; http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_wallonne